Exhibition sexuelle à proximité d’enfants : l'Eurodéputé Robert Rochefort doit démissionner.

Communiqué du 09-09-2016

              L’eurodéputé, Robert ROCHEFORT, a été exclu de la direction du parti dont il était vice-président, le MODEM, après son arrestation dans un hypermarché de la région parisienne. Il avait en effet été neutralisé par un client alors qu'il se masturbait près de mineurs.

Après avoir reconnu les faits, Robert ROCHEFORT s'est rétracté. La présomption d'innocence n'a pourtant pas été retenue par son propre parti, qui estime probablement que les faits sont incontestables.

Monsieur François BAYROU, Président du MODEM, n'a cependant pas demandé à Monsieur ROCHEFORT de démissionner du Parlement Européen où il siège depuis 2009. Monsieur ROCHEFORT s'y est d'ailleurs fait remarquer par d'ostensibles prises de position en faveur de... la protection des mineurs ! 

Monsieur ROCHEFORT serait-il donc à la fois indigne de participer à la direction du MODEM, tout en pouvant le représenter au Parlement Européen ?

Nous, associations agissant sur le terrain de l'enfance en danger, nous exigeons la démission immédiate de Monsieur Robert ROCHEFORT du Parlement Européen.

Innocence en danger, Homayra SELLIER Présidente, fondatrice

Association Internationale des Victimes de l’Incestes, Isabelle AUBRY Présidente, fondatrice 

La Mouette, Annie GOURGUE, Présidente fondatrice

Collectif Féministe Contre le Viol, Emmanuelle PIET Présidente

L’Enfant d’abord, Jacqueline FELIP Présidente

Mission interministérielle pour la protection des femmes victimes de violences Et la lutte contre la traite des êtres humains (MIPROF), Ernestine RONAI Présidente, Coordinatrice nationale,

Gilles LAZIMI, Médecin généraliste, maître de conférences