Rien ne devrait innocenter un violeur.

Communiqué du 27-06-2012

Absolument rien ne justifie qu’un homme oblige une femme

à un acte sexuel sans son consentement.

Tout acte de pénétration sexuelle sans consentement est un viol

Rien ne devrait innocenter un violeur.

Viols femmes informations 0 800 05 95 95

Tel est le message de la nouvelle campagne de sensibilisation et de prévention contre le viol, lancée par le Collectif Féministe Contre le Viol, en partenariat avec l’agence New BBDO.

Les viols en France touchent plus de 75 000 femmes par an. Plus d'une femme sur 6 est victime d'une tentative de viol ou d'un viol au cours de sa vie.

Cette nouvelle campagne, composée de trois visuels qui symbolisent trois situations de viol : à la maison, au travail et en boîte de nuit, vise à sensibiliser à nouveau contre le viol et lever le tabou des violences sexuelles envers les femmes, à travers le message suivant :

Rien ne devrait innocenter un violeur.

Chaque année en France plus de 75000 femmes sont violées et en restent marquées Mais le crime de viol reste encore largement impuni voire même excusé.

Une jupe trop courte, un excès d'alcool, un refus pas assez énergique ou un contrat de mariage: Tout est bon pour faire des victimes les coupables et les dissuader de porter plainte.

Pourtant tout acte de pénétration sexuelle sans consentement est un viol puni par la loi.

Face à un viol, vous n'êtes pas seule, nous pouvons vous aider.
Numéro vert : Femmes viols information 0800 05 95  95

Trois situations encore malheureusement trop banalisées :

Dans le couple : Le viol conjugal représente un tiers des viols.  Ces viols sont les plus graves, les plus fréquents, les moins révélés, les moins criminalisés et les plus tolérés par notre société. Ils ont un retentissement majeur sur la santé des femmes.

Au travail : Ces agressions sont encore moins révélées, peu d’études sont réalisées. Une chape de plomb de notre société enferme les victimes dans le silence. Un véritable tabou où seule l'action de tous et de toutes peut permettre que de tels crimes cessent !

En boîte de nuit : Ces viols, qui touchent principalement des jeunes femmes, sont toujours expliqués et justifiés par des stéréotypes machistes (« Elle n’aurait pas dû boire autant », « Elle n’aurait pas dû porter une jupe aussi courte »…), n'ayant pour vocation que la responsabilisation de la victime et d'inverser ainsi la culpabilité !

De tels propos de l'entourage ne font qu'aggraver l'état de santé des victimes.
Le seul coupable, c’est l'agresseur ! Rien ne justifie d'être agressée !

Sur ces trois visuels, le violeur est représenté avec une « auréole d’ange » constituée de phrases stéréotypées que les agresseurs assènent pour justifier leurs crimes : « Une femme doit toujours satisfaire son mari. », « Une femme qui ne veut pas doit refuser clairement. », « Une femme ne s’habille pas sexy pour rien ».

Mais ces phrases sont encore malheureusement reprises par un bon nombre de personnes qui justifie et innocente l’agresseur et rende coupables les victimes.

Cette campagne a pour objectif de faire réfléchir et de faire débattre pour casser les stéréotypes, de changer les comportements, de faire cesser le discours complaisant envers l’agresseur et la tolérance de notre société envers les violences sexuelles à l’encontre des femmes.

Elle doit nous permettre de remettre en question nos propos, et cesser de reprendre les arguments des agresseurs, d'être leurs alliés, de justifier l'injustifiable ! Le viol est un crime, la victime n'est en rien responsable de l'agression qu'elle subit ! L'unique coupable du viol est l'agresseur ! Et les conséquences en matière de santé sont importantes pour la victime !

Cette campagne presse sera diffusée à partir de fin juin et début juillet 2012 dans la presse magazine, notamment ELLE et MARIE-CLAIRE et nous espérons que d’autres médias nous aideront à diffuser cette campagne.

Elle sera déclinée en affichettes A3 adressées à de nombreuses associations d'aide aux femmes victimes de viol et à la disposition des personnes qui s'adresseront au Collectif.

Enfin, cette campagne sera diffusée sur de nombreux sites internet, dont celui du Collectif Féministe Contre le Viol : www.cfcv.asso.fr

Contacts presse :

CFCV  01 45 82 73 00       collectiffeministe.contreleviol@wanadoo.fr

Dre Emmanuelle Piet         Présidente du CFCV                                   0143938106

Dr Gilles Lazimi                   Coordinateur des campagnes du CFCV     0141831777