Communiqué de presse – Des agresseurs sexuels protégés par la Fédération française d’équitation

Le 23 mai 2020, une enquête de Mediapart révèle que la fédération française d’équitation, présidée par Serge Lecomte, a embauché de 2013 à 2019, un éducateur de profession malgré ses condamnations à deux reprises pour agressions sexuelles sur mineures.2

En fermant sciemment les yeux sur les affaires de violences sexuelles, la Fédération française d’équitation (la FFE) et son président montrent aux agresseurs qu’ils sont protégés et leur permettent de continuer à exercer une activité quoiqu’il arrive.

 

Un homme condamné à plusieurs reprises pour agressions sexuelles employé par la FFE

En effet, le 16 septembre 2013, Loïc Caudal, un enseignant du centre équestre de Suresnes, présidé par Serge Lecomte, écope d’une peine de quinze jours de prison avec sursis pour agressions sexuelles sur mineures.1,3,5

Cet homme reste, pourtant, professeur d’équitation au sein de ce club jusqu’en avril 2014. Il est ensuite limogé la même année du centre équestre de Suresnes pour des raisons obscures. Puis, il est embauché peu de temps après au sein de la Fédération française d’équitation présidé par Serge Lecomte où il est chargé de s’occuper de la logistique.1

En réalité, au sein de la FFE, Loïc Caudal n’est pas qu’un modeste agent d’entretien ou chauffeur. Il est membre de l’équipe de terrain sur le circuit du Grand National, un des circuits les plus importants du monde de l’équitation française. Il figure également sur les photos officielles lors des compétitions.1

Cet homme est de nouveau condamné, le 20 novembre 2017, à un an de prison avec sursis pour agressions sexuelles sur trois mineures avec interdiction de s’approcher de mineurs. Il n’est finalement licencié de la FFE qu’en 2019. 1,3

 

Des explications peu vraisemblables du présidente de la FFE

Aujourd’hui, Serge Lecompte encore président de la fédération de France d’équitation, dément avoir eu connaissance des condamnations de Loic Caudal lorsqu’il employait celui-ci. Il dit n’avoir été mis au courant de cette affaire qu’après la parution des articles de Mediapart le 23 mai 2020. « Je ne l’ai su qu’après coup » indique-t-il.1,2,3,4

Des déclarations peu crédibles qui reflètent un système dans lequel les affaires de violences sexuelles sont étouffées et dans lequel les agresseurs sexuels bénéficient d’un soutien sans faille.

 

Une impunité de plus en plus révélée au grand jour

Amélie Quéguiner, ex-cavalière professionnelle, propriétaire d’une écurie, victime de viols durant 10 ans (de ses 10 ans jusqu’à ses 20 ans) par son coach et également par deux autres responsables sportifs, qualifie le milieu de l’équitation de « clos et protégé », où les agresseurs ont souvent « une immunité totale ».2,6

Une autre victime, Grégory Pieux, déclare au sujet des violences sexuelles subies lorsqu’il était mineur : « tout le monde savait (…) personne n’a rien dit ». 2

Cette intolérable loi du silence autour des violences sexuelles garantissant aux agresseurs une véritable impunité dans le milieu de l’équitation française est de plus en plus dénoncée. En février 2020, Amélie Quéguiner a interpellé Serge Lecomte sur les réseaux sociaux afin que des mesures soient prises en faveur des victimes et non plus en faveur des agresseurs. 2,6

Il est, ainsi, temps que la parole des victimes soit prise en compte.
Il est temps que la fédération montre un positionnement clair contre les violences sexuelles.
Il est temps que les agresseurs ne soient plus inattaquables.

 

Sources 
  • 1 T, « Violences sexuelles : questions autour du rôle de Serge Lecomte, président de la Fédération », L’équipe, 25 mai 2020.
  • 2 Müller Quentin, Solinas Margaux, « Pédocriminalité : les œillères du monde équestre », Mediapart, 23 mai 2020.
  • 3 « Mis en cause dans une affaire de violences sexuelles, Lecomte s’est entretenu avec Maracineanu », AFP, 4 juin 2020.
  • 4 Serge Lecomte : l’affaire de trop ?, Planète CSO, 15 juin 2020.
  • 5 « Violences sexuelles : le président de la FFE menacé », sport.fr, 25 mai 2020.
  • 6 Charrier Liliane, Terriennes, « Violée par son coach à l’adolescence, la cavalière Amélie Quéguiner dénonce « un cas affreusement banal », 9 février 2020.

  • Knoll Eric, « Violences sexuelles : Lecomte dans le viseur de Mediapart », L’équipe, 12 juin 2020.
  • Hiscock Stéphane, « Mios : un prof d’équitation condamné pour agressions sexuelles rachète les écuries de Fongive », France Bleu Gironde, 4 juin 2020.
  • « Violences sexuelles : nouvelles révélations dans l’équitation, la Fédération mise en cause », Midi Libre, 24 mai 2020.

Remaniement ministériel : “en tant que féministes, nous ne pouvions imaginer pire scénario”

Remaniement ministériel : “en tant que féministes, nous ne pouvions imaginer pire scénario”

Signer la pétition

3 ans après #Metoo, le gouvernement nous engage sur un chemin qui nous condamne à une marche à rebours.

 

Bâtissez votre carrière sur l’acquittement des hommes accusés de viol, vous serez ministre de la Justice !

Eric Dupond-Moretti est nommé ministre de la Justice. Affaire d’Outreau, affaire du Carlton, affaire Tron… celui que l’on surnomme « acquittator » est de tous les procès pour obtenir l’acquittement des violeurs, des pédocriminels et des proxénètes. La culture du viol alimente sa plaidoirie, il accuse les victimes d’être consentantes. Niant les stratégies des violeurs, les mécanismes d’emprise et les rapports de pouvoir, il affirme « à 30 ans, on n’est plus une potiche incapable de dire non ». Contre la création du délit d’outrage sexiste, il déclare que « les femmes regrettent de ne plus être sifflées ». Pour lui, des hommes accusés de proxénétisme aggravé dans l’affaire Carlton sont « des copains qui s’offrent du bon temps ». Loin de reconnaître le vécu traumatique des violences sexistes et sexuelles, il vocifère à l’encontre des plaignantes de l’affaire Tron « moi, je vous sauterais à la gorge ». Dans l’affaire Outreau, lors du contre-interrogatoire des enfants victimes, il terrorise une enfant de 7 ans qui a uriné sur elle de peur. Suite au procès Outreau, c’est la parole des enfants victimes de viols pédocriminels qui est remise en cause plus largement, et les condamnations pour viol chutent de 40% en 10 ans. Aux associations féministes qui luttent pour l’égalité entre les femmes et les hommes (l’AVFT), il assène « vous préparez un curieux mode de vie aux générations futures » et il reprend à son compte les rances poncifs qui dénoncent « l’hystérisation du débat ».

Soyez accusé de viol, vous serez 1er flic de France !

Gérald Darmanin est nommé ministre de l’Intérieur. Le 1er flic de France est accusé de viols, de harcèlement sexuel et d’abus de confiance. Le parquet a annoncé le 11 juin, souhaiter poursuivre les investigations !  L’affaire est en cours et l’accusé se retrouve en position d’avoir à orchestrer l’amélioration de l’accueil et l’accompagnement des femmes victimes de violences par les professionnel.le.s de police. L’impunité est totale. Même la série Black Mirror n’aurait pas imaginé une telle dystopie.

Si les femmes ne peuvent avoir confiance ni en la police, ni en la justice, la société les renvoie au silence et les condamne à subir les violences masculines ! Cette société organise alors l’impunité des agresseurs.

Aujourd’hui, 1% des violeurs sont condamnés, 76% des plaintes pour viol sont classées sans suite,  82% des victimes de viol ont mal été accueillies lors du dépôt de plainte. Nous avons besoin d’un gouvernement irréprochable, qui montre l’exemple et indique la direction.Les nominations des ministres de la Justice et de l’Intérieur démasquent le masculinisme de la classe politique dirigeante et le mépris envers la parole des victimes et les droits des femmes. La grande cause du quinquennat n’a jamais été plus insultée, méprisée et moquée. Nous exigeons la démission de Darmanin et de Dupond-Moretti, et nous appelons toutes les féministes à se mobiliser !

Signer la pétition

PREMIÈRES SIGNATAIRES :

Adelaide Bon, Autrice et féministe
Assemblée Féministe Toutes en Grève 31
Bedriye Ayol, SkB
Caroline Rebhi, Co-présidente du planning familial
Céline Piques, Porte-parole d’Osez le Féminisme !
Claire Dessaint, Co-présidente Femmes pour le dire, Femmes pour agir
Daniela Levy, Porte-parole d’Osez le Féminisme !
Danielle Bousquet, Ancienne présidente du Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes
Emmanuelle Piet, Présidente du Collectif féministe contre le viol
Flor Beltran, Las Rojas femmes latino-américaines
Gabriella Bravo, Collectif féministe contre le viol
Helene Bidard, Elue PCF adjointe à la maire de Paris en charge de l’égalité Femmes Hommes et de la jeunesse
Jocelyne Adriant–Mebtoul, Présidente de La CLEF
Jocelyne Fildard, Co-presidente CQFD Lesbiennes Feministes
Judith Trinquart, Secrétaire générale Mémoire Traumatique et Victimologie
Laurence Cohen, Sénatrice communiste
Lorraine Questiaux, Avocate et militante féministe
Marie Laguerre, Militante féministe
Marie-Noelle Bas, Présidente des Chiennes de Garde
Mélissa Plaza, Championne de football
Mie Kohiyama, Présidente de l’association MoiAussiAmnesie
Muriel Salmona, Présidente de l’association Mémoire Traumatique et Victimologie
Nadège Beausson-Diagne, Actrice autrice féministe
Nelly Martin, Marche Mondiale des Femmes France
On Arrête Toutes
Raphaelle Remy-Leleu, Conseillère de Paris
Roselyne Rollier, Maison des Femmes Thérese Clerc de Montreuil
Sabine Salmon, Présidente nationale de Femmes solidaires
Sandrine Goldschmidt, Présidente de Festival Femmes en résistance
Shirley Wirden, Conseillère nationale PCF
Stéphanie Lamy, Co-fondatrice du collectif Abandon de Famille – Tolérance Zéro!
Suzy Rojtman, Collectif National Droits des Femmes
Typhaine D, Artiste féministe

 

Appel à témoins – Viols commis par un médecin gynécologue (92)

Appel à témoignages

Vous avez été victime de violences sexuelles commises par un médecin gynécologue exerçant dans les Hauts-de-Seine (92) ? Vous n’êtes peut-être pas la seule. 

Appelez-nous au 0 800 05 95 95

Après un viol, parler c’est commencer à se reconstruire

Pour les personnes qui souhaitent témoigner
vous pouvez appeler sur le 0.800.05.95.95, Viols-Femmes-Informations
un numéro national anonyme et gratuit, du lundi au vendredi, de 10h à 19h.

Viols Femmes Informations

0 800 05 95 95

Pétition

Vous pouvez également signer la pétition pour qu’un nouvel article soit ajouté au Code de Déontologie Médicale ainsi rédigé : « Le médecin doit s’interdire toute relation sexuelle avec les patients dont il a la charge » sur www.atoute.org/n/article366.html

Appel à témoins – Agressions sexuelles ou viols dans le milieu du rap français

Appel à témoignages

Vous avez été victime de violences sexuelles commises dans le milieu du rap français ?

Vous n’êtes peut-être pas la seule.

Appelez-nous au 0 800 05 95 95

Après un viol, parler c’est commencer à se reconstruire

Pour les personnes qui souhaitent témoigner
vous pouvez appeler sur le 0.800.05.95.95, Viols-Femmes-Informations
un numéro national anonyme et gratuit, du lundi au vendredi, de 10h à 19h.

 

Viols Femmes Informations
0 800 05 95 95

Anonyme et gratuit, y compris depuis les portables
Du lundi au vendredi, de 10h à 19h

Livret
juridique

Ce livret vous informe sur ce que dit la loi, les droits des victimes de viols et d’agressions sexuelles et le déroulé des procédures.

 

Complément
Loi du 3 août 2018

Ce livret vous informe sur ce que vient changer la dernière loi sur les violences sexistes et sexuelles

 

Relaxation et gestion du stress : quelques outils

Quelques outils de relaxation

Vous vous sentez angoissé.e ?
C’est exacerbé par le confinement ?
Voici quelques pistes pour vous aider à vous sentir plus calme.

Exercices de repiration

Des exercices de respiration pour faire baisser le taux de stress

Applications

Des applications à télécharger sur vos smartphones.

Numéros d'écoute

Des numéros spécialisés pour combattre la solitude

Mémoire traumatique et victimologie

Un site utile si vous souhaitez vous renseigner sur ce que sont les psychotraumatismes, et comprendre des réactions qui vous posent question.

www.memoiretraumatique.org

 

La respiration abdominale

La respiration se fait surtout au niveau du ventre. La respiration abdominale permet de lutter contre la fatigue et de chasser les toxines du corps. Le rythme de cet exercice de respiration masse la partie abdominale du corps, qui garantit une détente musculaire et l’oxygénation du cerveau.

Pour vous aider à vous approprier cette pratique, vous pouvez suivre la voix de cet enregistrement créé par Virginie Avot* pour le CFCV :

 

 

Transcription de l’exercice :

  • Asseyez-vous sur une chaise confortablement et déposez vos deux mains sur votre ventre.
  • Inspirez 3 secondes par le nez en sentant votre ventre gonfler sous vos mains. Puis, gardez cet air pendant 3 secondes.
  • Prenez le temps de relâcher l’air lentement par la bouche jusqu’à ce que votre ventre se dégonfle et retrouve sa forme initiale.

A répéter 3 fois.

 

Cet exercice de respiration peut vous accompagner vers un certain bien être. Vous pouvez le reproduire dès que vous en sentez le besoin.

 

La cohérence cardiaque, un modérateur d’émotions

Méthode efficace pour gérer le stress et l’anxiété, la cohérence cardiaque permet notamment de restreindre les problèmes de tensions artérielles. La cohérence cardiaque aide à réguler les émotions.

La cohérence cardiaque permet de respirer d’une manière constante, de réguler le stress, l’anxiété. Elle accompagne en douceur pour se recentrer sur ses émotions. Pour rentrer en résonance cardiaque, un nombre, 365 : 3 fois par jour, 6 respirations par minute, pendant 5 minutes.

Pour vous aider à vous approprier cette pratique, vous pouvez suivre la voix de cet enregistrement créé par Virginie Avot* pour le CFCV :

 

Transcription de l’exercice :

 

Asseyez-vous dans une position agréable : soit sur une chaise avec les deux pieds bien au sol, soit sur un coussin sur le sol.

Prenez un temps pour vous connecter avec vous-même.

Laissez-vous guider pour une respiration en cohérence cardiaque avec 5 secondes d’inspiration par le nez et 5 secondes d’expiration par la bouche.

 

  • Inspirez par le nez, expirez par la bouche. Inspirez comme si vous sentiez une fleur, un air léger qui rentre et expirez comme pour éteindre une bougie. L’Air rentre par vos narines et ressort par la bouche.
  • Inspirez et expirez.
  • En gardant ce rythme, commencez à sentir que tout votre visage peut se détendre.
  • Commencez par ressentir votre front, les tempes, les joues.
  • Inspirez, sentez votre mâchoire supérieure et votre mâchoire inférieure qui se détendent.
  • Expirez, observez comment votre langue est déposée dans votre bouche.
  • Expirez, sentez tous les muscles de votre cou et de votre gorge qui se détendent. Puis, vos épaules se posent.
  • Observez s’il subsiste des tensions dans vos bras que vous pourriez relâcher et sentez aussi vos mains qui se détendent et se relâchent.
  • Inspirez, sentez cet air qui circule dans vos narines, dans vos poumons puis qui ressort.
  • Sentez vos côtes qui peuvent se détendre, toute cette tension dans vos côtes, dans votre cage thoracique que vous pouvez relâcher.
  • Inspirez par le nez et expirez par la bouche.
  • Continuez à sentir dans votre dos, entre vos omoplates, dans le bas du dos comment tout peut se détendre, se relâcher.
  • Inspirez, permettez à votre ventre de se relâcher, de laisser partir toutes les tensions.
  • Relâchez tout ce qui pourrait rester comme tensions dans vos jambes, au niveau de vos pieds.
  • Laissez rentrer cet air dans vos poumons et laissez le ressortir par la bouche.
  • Continuez cette respiration douce et calme.
  • Goûtez ce moment de détente.
  • Expirez par la bouche, inspirez par le nez et expirez par la bouche.

Présentation de la méthode Feldenkrais par Virginie Avot*

Qui était Moshé Feldenkrais ?

Moshé Feldenkrais est né en Ukraine en 1904. Il arrive à Paris en 1928 où il devient docteur en sciences physiques, diplômé ingénieur en mécanique et électricité.
En 1938, il travaille comme assistant de Frederic Julio-Currie. Il est le premier importateur de judo, en France et fonde en 1936 le Jiu Jiutsu Club de France.
En jouant au football, il se blesse au genou, mais refuse l’opération. Il étudie, alors, l’anatomie physiologie, la neurophysiologie, la psychothérapie et se documente sur des exercices de rééducation. De ses recherches découle une méthode qu’il s’applique à lui même et non seulement il remarche, mais il pratique aussi de nouveau le judo. Selon lui, le fait de prendre conscience de comment l’on bouge peut être une clef pour soigner, voire pour fonctionner mieux.

Plus tard, il se demande si cette expérience personnelle ne pourrait pas s’appliquer à tous. Il développe une méthode à travers le toucher et le mouvement qu’il nomme Intégration fonctionnelle, qu’il traduit aussi par des leçons collectives appelées Prises de conscience par le mouvement.

 

Pour vous aider à vous approprier cette méthode, vous pouvez suivre la voix de ces enregistrements créés par Virginie Avot* pour le CFCV :

*Qui suis-je ? Virginie Avot

Danseuse professionnelle, j’ai étudié pendant 15 ans, la danse classique, technique  rigoureuse, puis j’ai touché à d’autres courants de la danse comme le moderne, le jazz, le contemporain, le music hall, la danse voltige .
C’est après un accident et plusieurs mois de rééducation que je me suis penchée sur la méthode feldenkrais.
Après avoir rencontré un praticien, il m’est apparu comme évident que c’était vers quoi je voulais tendre.
J’ai donc suivi une formation de quatre années, et suis maintenant une praticienne en méthode feldenkrais, certifiée à enseigner des Prises de conscience par le mouvement ou leçons collectives, mais aussi à donner des leçons individuelles par le toucher et le mouvement appelées Intégrations fonctionnelles.

 

 

Des applications à télécharger

Respirelax

Exercices de cohérence cardiaque
Gratuit
Sans publicité
Simple d’utilisation

Petit Bambou

Exercices de méditation et de gestion du stress
Une partie des séances gratuites

Des numéros d’écoute si vous vous sentez seul.e

SOS Amitié

01 42 96 26 26

7 jours sur 7
gratuit, confidentiel et anonyme

Croix Rouge Ecoute

0 800 858 858

7 jours sur 7
de 10h à 22h en semaine
de 12h à 18h le week-end.
Gratuit, confidentiel et anonyme.

Solitud’écoute

0 800 47 47 88

Ligne d’écoute et de soutien téléphonique destinée aux personnes de plus de 50 ans souffrant de solitude, d’isolement ou de mal-être.
7 jours sur 7, de 15h à 20h.
Gratuit, confidentiel et anonyme.